Etude des personnages de La Peste

Les personnages de cette oeuvre littéraire ne sont pas très nombreux.

 

Joseph Grand travaille à la mairie, il a un petit poste. Il échoue aussi bien dans sa carrière professionnelle que dans sa vie personnelle. Il veut écrire un roman et apprend le latin pour cela. Cependant, il bloque toujours à la première phrase. C’est un homme au bon coeur et il sera épargné de la peste. On a l’impression que l’auteur le récompense de sa bonne attitude. C’est lui le véritable héros de cette oeuvre littéraire.

 

Cottard est malicieux, il ne cesse de faire le mal autour de lui. Au début, il est recherché pour la police mais on ne sait pas pourquoi. La peste est une aubaine pour lui car c’est ce qui lui permet de gagner considérablement de l’argent. L’auteur met tout en oeuvre pour ne pas l’épargner et en faire une leçon de justice.

 

Rambert est un personnage qui symbolise la justice, l’équité. Il se bat pour défendre ces valeurs. Mais, la justice le pousse à enfreindre les lois pour retrouver la femme qu’il aime. Rambert symbolise également la passion amoureuse.

 

Le juge Othon et le père Paneloux représentent à eux deux la justice et la religion. Ce n’est pas pour rien qu’il forme un duo. On voit très vite la limité de ces deux domaines et leurs paradoxes. L’auteur en dénonce, en partie, les torts et les travers.

 

Tarrou est un personnage très ambitieux. Il est en tout point opposé à Tarrou. Il est le symbole de la laïcité et revendique cet aspect de sa personnalité. L’auteur est très attaché à ce personnage. Au début innocent, il prend très vite conscience des enjeux de la peste et ne cessera de se battre pour en venir à bout.

 

Le docteur Rieux est un personnage indispensable à cette oeuvre. Il s’agit là d’un personnage particulièrement sensible malgré sa fonction. Sa femme et sa mère lui sont indispensables pour sa survie. Il est le personnage le plus proche de Tarrou. Le docteur Rieux est un militant qui n’hésite pas une seule seconde à agir pour le bien de sa ville. Au fil du temps, il est de moins en moins sensible et il apprend à ne plus avoir pitié. Il est aussi le personnage le plus proche de Camus. Sa philosophie ressemble en de nombreux points à celle de l’auteur. De ce fait, comme Camus, la philosophie du docteur Rieux lui a été insufflée dès le plus jeune âge. De plus, son aspect militant peut être assimilé au rôle qu’avait l’auteur durant l’occupation.

 

En résumé, Camus ne s’attache pas tant à la description de ses personnages. Pour lui, l’objectif principal est d’en faire des symboles. De cette façon, chaque personnage caractérise un comportement humain et est révélateur d’un trait symbolique. Chose étonnante, la religion est bafouée alors qu’elle devrait atteindre son paroxysme. Camus préfère choisir comme héros un personnage bien plus discret et bien plus laïque. Ainsi, il fait preuve ici d’une grande modernité pour son époque et concernant les thèmes abordés dans la littérature.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • les personnages de la peste
  • la peste albert camus personnages
  • personnages la peste
  • la peste les personnages
  • personnage la peste
  • la peste personnage
  • personnage de la peste
  • personnages la peste camus
  • tarrou la peste
  • la peste camus personnages principaux